Centre du développement durable en milieu rural Ecurey pôles d'avenir

« Penser global, agir local », cette formule employée par René DUBOS lors du premier sommet sur l’environnement en 1972, semble résumer l’esprit du développement durable.


Le Centre d’expérimentation du développement durable en milieu rural d’Ecurey a pour objectif de mettre en œuvre concrètement les techniques, les expérimentations et les nouveaux modes d’organisation qui apporteront des réponses aux défis environnementaux, sociaux et économiques auxquels doivent faire face les territoires ruraux.
 

Comment maintenir la population en milieu rural ? Comment rénover les bâtiments anciens tout en obtenant de vraies performances thermiques ? Comment valoriser les ressources naturelles locales : bois, matière agricole, eau, etc. en créant de nouveaux débouchés économiques ?
Ces enjeux sont traités de façon opérationnelle au Centre d’expérimentation du développement durable en milieu rural d’Ecurey, qui s’appuie sur une gouvernance locale comprenant les habitants locaux, les élus des collectivités, les organisations professionnelles économiques et artisanales. Mais le CEDDMR fera aussi intervenir des ressources extérieures, issues de la recherche et du monde industriel, qui apportent leur expertise pour faire de ce lieu d’expérimentation un site d’excellence au service du territoire.
 

1. Naissance du projet

Un groupe d’habitants et d’élus de la Communauté de Communes de la Haute Saulx ont conçu le projet de créer un Centre d’Expérimentation du Développement Durable en Milieu Rural sur le site d’une ancienne fonderie d’art et d’ornement.
L’objectif de ce groupe a été de créer un centre où se réfléchisse le bien vivre à la campagne. Ce bien vivre, le groupe l’a défini en posant les questions suivantes :
•    Comment maintenir et accueillir de nouvelles populations en milieu rural ?
•    Comment rénover les bâtiments anciens tout en obtenant de vraies performances thermiques ?
•    Comment valoriser durablement les ressources locales : bois, matière agricole, eau, etc. en créant de nouveaux débouchés économiques ?

Cette prise de conscience va de pair avec une réflexion sur les changements de comportement.
Le territoire rural ne doit plus être défini par rapport à l’urbain mais bien concevoir un développement différent où les transports, l’accès aux services privés et publics et à la culture sont pensés autrement qu’en ville. La ruralité subit-elle ou poursuit-elle une mutation bénéfique et comment l’accompagner ?

Le Centre d’expérimentation du développement durable en milieu rural d’Ecurey a pour objectif de mettre en œuvre concrètement les techniques, les expérimentations et les nouveaux modes d’organisation qui apporteront des réponses à ces nouveaux enjeux des territoires ruraux. Il s’agit d’analyser la « transférabilité » des expériences par leur mise en pratique et d’étudier les modes de diffusion sur les territoires.

Le projet d’Ecurey a été retenu comme pôle d’excellence rurale par l’Etat en 2011, porté par le Syndicat Mixte du pays Barrois.

2    Définition des actions
Les activités se regroupent autour de quatre pôles. L’ensemble des actions est centré sur l’Homme, son adaptation, son action, sa présence dans le milieu – rural. Chaque action a été définie par les partenaires qu’elle concernait.

Le pôle filières agricoles
Développer d’autres modes agricoles, d’autres types de cultures et favoriser les circuits courts de commercialisation contribuent à accompagner le secteur agricole dans le bouleversement de ses pratiques. Le pôle en lien avec l’Ecole nationale d’agronomie et des industries alimentaires de Nancy propose un travail de recherches appliquées autour de :
•    l’ortie pour les filières alimentaire et phytosanitaire.
•    un laboratoire d’initiation à l’étude de la biodiversité
•    un pilote multi-énergie évaluant les associations biomasse+ hydroélectricité+ photovoltaïque
Les recherches comprennent un volet valorisation afin que les agriculteurs puissent s’en emparer pour développer leur exploitation. Ainsi, les recherches sur l’ortie associent des agriculteurs locaux qui souhaitent expérimenter d’autres types de cultures.

Le jardin maraîcher et son point de vente sont présents sur le site d’Ecurey afin de favoriser les filières courtes et le maintien de l’Agriculture Paysanne. Deux maraichers produisent des légumes bio, les commercialisent sur leur point de vente et dans les commerces de proximité. Le lieu de vente est aussi ouvert aux autres producteurs locaux (vin de groseille, miel, etc.).

Le pôle de formation autour de l’éco construction

Conserver et valoriser le patrimoine, entreprendre des rénovations de logements respectueuses du bâti ancien, atteindre les meilleures performances énergétiques en diminuant les émissions de gaz à effet de serre sont indispensables pour redynamiser les cœurs de villages et améliorer le cadre de vie.
L’habitat traditionnel est construit à partir de matériaux locaux. Retrouver leur usage, étudier leur performance au regard des normes actuelles, réapprendre et développer de nouveaux savoir-faire qui permettent leur parfaite mise en œuvre contribuent à créer une excellence locale chez les professionnels du bâtiment.
Pour atteindre ces objectifs il faut former et sensibiliser les professionnels du secteur du bâtiment : artisans maitres d’œuvre et donneurs d’ordre.
Le pole de formation comprendra :
•    une plateforme en éco-construction : un espace évolutif de 1500 m² de plain pied dédié à la formation en éco-construction et aux expérimentations de nouveaux matériaux
•    une maquette pédagogique de maison à l’échelle 1
•    des chantiers école dans le cadre de la rénovation de plusieurs bâtiments du site.

Le pôle culture
L’offre culturelle est essentielle pour renforcer l’attractivité des territoires et elle fait souvent défaut en milieu rural.
Ecurey est un lieu riche par son histoire. Ancienne abbaye cistercienne, puis fonderie d’art et d’ornement, la réflexion autour de l’art, du «beau» a longtemps été présente.
Sur le site il est prévu :
•    Un espace muséographique et de démonstration technique présentant l’histoire du site d’Ecurey et les savoir-faire des fondeurs d’art et d’ornement. Une collection exceptionnelle de fonte d’art et d’ornement est encore présente sur la fonderie.
•    Un espace de création artistique pour des artistes en résidence. Un des bâtiments du site (une grange aux qualités architecturales et acoustiques excellentes) est mis à disposition à des artistes qui ont le souhait d’échanger avec le public au cours des différentes étapes de leur création. Les artistes présentent par exemple certaines scènes de leur spectacle. La présence d’artistes contemporains, peu fréquente en milieu rural, trouve ainsi un espace de représentation. 

Le pôle d’innovation, d’expérimentation, de sensibilisation au développement durable
Le Centre d’expérimentation est un lieu pour  tester, former, informer, échanger et construire :
•    Tester : des entreprises, des chercheurs peuvent tester leurs nouveaux produits : éco-matériaux, nouvelles filières agricoles, autres modes énergétiques
•    Former : des entrepreneurs, des salariés, des étudiants pourront se former  à la mise en œuvre de nouveaux matériaux et de nouvelles cultures. 
•    Informer, sensibiliser : un espace de sensibilisation au développement durable permet au grand public de découvrir de nouveaux modes agricoles, de nouvelles façons de rénover, de nouveaux matériaux etc., et de comprendre comment ces innovations s’inscrivent dans un développement durable.
•    Echanger et co-construire : le site d’Ecurey veut être un lieu de rencontre pour des publics différents (Agriculteurs, Etudiants, artisans, touristes…), afin de conduire une réflexion sur comment chacun est acteur du développement durable et peut influencer l’activité de son voisin.


3    Les partenaires
Sont notamment partenaires du pôle filière agricole :
•     Institut national polytechnique de Nancy – Ecole nationale d’Agronomie et des Industries Alimentaires, Agria Lorraine, EPL Agro de Bar-le-Duc
Sont notamment partenaires du pôle éco-construction :
•    Entreprises : EDF, Arcelor Mittal, Nr’Gaia, Imerys, SYE.
•    Organismes de formation : CFA du bâtiment de Haute Marne, AMIFOP, AFPA, GRETA SUD MEUSIEN,
•     Associations : AFOLOR, Meuse Nature environnement, Maison Paysanne, CAUE de la Meuse, Espace Info énergie 55.
•    Partenaires institutionnels : Maison de l’Emploi de la Meuse, Chambre de commerce et d’industrie, Chambre des Métiers et de l’artisanat, CAPEB 55, FFB 55.

Contact : Laurence Bonnet - chargée du projet de valorisation du site d'Ecurey - tel 03.29.75.97.40 - lbonnet@haute-saulx.fr

www.haute-saulx.fr - Ecurey en vidéo par Meuse Nature Environnement